Vous êtes ici : Accueil / Octobre 2016

Les Coups de Coeur

 

insouciance-(L')

Octobre 2016

 

Romans

 

L’Insouciance de Karine Tuil

S'ils ont grandi ensemble dans la même banlieue, à l'aube de leur vie d'adulte, leurs chemins se sont séparés. Romain s'est engagé en Afganisthan où il a vu ses hommes mourir les uns après les autres. Osman est devenu Conseiller du Président de la République, l'alibi noir du gouvernement. Issa est sur le point de se radicaliser. Le décor est posé !!!

Club de lecture : «Ce livre s'inscrit dans l'actualité : les arcanes du pouvoir, le racisme, l'antisémitisme, le sexisme, les nouvelles guerres qui tuent plus d'innocents que de soldats..... Et les conflits intérieurs se mêlent aux combats qui dépassent de loin les drames personnels !!!! Passionnant !!!! » 

R TUI I

 

 

 
Chanson-douce

Chanson douce de Leïla Slimani

Lorsque Myriam reprend son activité professionnelle, elle et son mari engagent Louise pour s'occuper de leurs deux enfants. Cette dernière prend bientôt une place excessive dans le foyer. Cette situation conduit la famille à un drame.

Club de lecture : «Ce qu’il y a d’extraordinaire dans ce livre terrible, c’est qu’on comprend tous les points de vue : celui des deux entités du couple et celui de la nounou. J’ai trouvé que les descriptions des pensées, des motivations, des ressorts psychologiques, étaient extrêmement justes. Ce sont des gens ordinaires qui nous ressemblent. Le livre parle de la vie si difficile actuellement, des gens surchargés de travail, de la peur panique de perdre son emploi, de la « gentille » condescendance des classes moyennes envers les personnes plus pauvres ou pas de leur milieu, de la difficulté de ce jeune couple de se comporter en « patrons », des difficultés continuelles qui, mises bout à bout, rendent la vie insupportable. C’est un livre dérangeant, mais salutaire.»

R SLI C

 

 

 
succession-(La)

Succession  de Jean-Paul Dubois

Paul Katrakilis est le petit-fils d'un des médecins de Staline, Spyridon, qui a fui l'URSS en emportant avec lui un fragment du cerveau du dictateur et s'est installé à Toulouse. A Miami où il s'est établi, Paul est partagé entre le bonheur et un sentiment persistant d'inadaptation. Il rentre en France à la mort de son père et tombe sur d'étranges carnets.

Club de lecture : «Un roman sur la filiation, la fin de vie et la folie. Une écriture qui oscille entre légèreté, drôlerie et gravité.»

R DUB S 

 

 

 

 

 

Tout-dort-paisiblement,-sauf-l'amour

 

Tout dort paisiblement, sauf l’amour de Claude Pujade-Renaud

Danemark, 1841. Le philosophe Soren Kierkegaard rompt brutalement ses fiançailles avec Régine Olsen, qu'il adore pourtant, invoquant sa mélancolie et une souffrance religieuse héritée d'un péché de son père qu'il souhaiterait racheter. Dans les années qui suivent, la fiancée répudiée, bien que mariée et heureuse, cherche à comprendre.

Club de lecture : «Très beau roman, où se mêlent biographie et émotion. Très bien écrit et se lit avec grand plaisir, tout  en apprenant beaucoup sukr la vie d’un grand penseur : Kierkegaard.»

R PUJ T 

 
Judas

Judas d’Amos Oz  

A Jérusalem, en 1959, Shmuel est sur le point de renoncer à ses études faute d'argent lorsqu'il tombe sur une petite annonce qui attire son attention. Un vieil homme est à la recherche d'un garçon de compagnie pour lui faire la lecture et la conversation en échange d'un petit salaire et d'un logement. Shmuel rencontre ainsi Gershom Wald, passionné par l'histoire du sionisme et la question arabe.

Club de lecture : «… ou comment évoquer le problème israélo-palestinien à travers l’art de conversation. Il se dégage de ce livre comme une nostalgie de ce qui n’a jamais existé : une coexistence pacifique. C’est poignant. Derrière la femme fatale incarnée par Artalia se dessine le destin brisé de soldats leurrés par une cause qui les broie. Et c’est aussi poignant. Quant à Judas, Amos Oz en reverse la représentation traditionnelle : loin d’être un traître, Judas devient le plus fidèle des disciples de Jésus. Et c’est à la fois dérangeant et stimulant. Un grand livre. »

R AMI C

 

 

 

 

 

 

 

 

Illska par Norddahl

 

Illska de Eirikur Orn Norddahl

Agnes et Omar se sont rencontrés à Reykjavik. Leur amour tourne au drame lorsque Omar, fou de jalousie, brûle leur maison et quitte le pays. Quarante ans plus tôt, l'un des arrière-grands-pères de la jeune femme a tué l'autre, lors d'un massacre antisémite. Une introspection vertigineuse dans l'histoire du fascisme et ses avatars contemporains.

Club de lecture : «Même si le livre est un peu long, il m'a emballée. La construction est intéressante : c'est fait de flash-back, comme un puzzle qui se construirait petit à petit. De temps en temps, l'auteur nous parle à nous, lecteurs, dans des apartés légers, voire humoristiques. J'ai trouvé aussi très intéressante la façon dont l'auteur décortique les pensées du fascisme, de l'extrême droite, de l'antisémitisme sans donner de leçon. Décidément ces auteurs Islandais sont trop forts.»

R NOR I

 

 

 

Black-out-:-demain-il-sera-trop-tard

 

Black Out, demain il sera trop tard de Marc Elsberg

En plein hiver, partout en Europe, le réseau électrique cesse de fonctionner. Manzano, ex-hacker italien, croit connaître le responsable de cette panne et cherche en vain à en informer les autorités. Piégé par des e-mails compromettants, il ne tarde pas à être lui-même suspecté. Seul Bollard, un policier français d'Europol, croit à sa version et l'aide à mettre fin au complot.

Club de lecture : « Ca fait froid dans le dos. On se dit que c’est possible … L’histoire se vit sur l’ensemble de l’Europe, et met en action toutes les instances européennes au plus haut niveau. C’est tellement réaliste que dans la postface, l'auteur signale que « dans la mesure où (il) ne souhaite donner aucune indication qui serait utile à la préparation d’un attentat terroriste, (il a) laissé de côté ou transformé de menus détails techniques » « et fait quelques entorses à la réalité » - par exemple, il a laissé fonctionner les réseaux téléphoniques et Internet d’une façon plus durable et plus large. Autrement dit, le scénario serait pire dans la réalité. Et cela pose beaucoup de questions sur nos « avancées » technologiques.»

RP ELS B

 
 Ecoutez-nos-défaites  

Lire Ecoutez nos défaites de Laurent Gaudé

Le récit débute à l'époque contemporaine avec un agent des services secrets français très expérimenté qui croise furtivement la route d'une archéologue irakienne. Cette rencontre attachante restera en filigrane durant tout le livre qui adopte rapidement une structure chronologique alternée. Avec chaque paragraphe, on ne cesse de faire des sauts dans le temps : on suit Hannibal à Carthage et à Rome, le Général Grant aux Etats-Unis et l'empereur Haïlé Sélassié en Ethiopie et à la Société Des Nations et l'actualité...toujours à des moments clés de leur vie.

Club de lecture : «Le propos est passionnant et nous renvoie à de grandes question existentielles: qu'est-ce qu'une victoire? Quel prix y mettre? Une défaite est-elle un échec? Qu'est-ce que la gloire? Qu'est-ce que résister?... L'écriture de Laurent Gaudé est remarquable. Si on peut être brièvement dérouté par la pluralité des héros comme devant une chevelure épaisse et entremêlée, l'auteur saisit finement chacun des récits qui finissent par se juxtaposer et s'entrecroiser, jusqu'à ce qu'on se retrouve au cœur d'un tressage dense, lisse, brillant et harmonieux. Gros coup de cœur pour Ecoutez nos défaites, ouvrage singulier, profond, touchant et accessible. Cette lecture m'a apporté réflexions et une certaine sérénité... »

R GAU L

 

 
 L'Etrange mémoire de Rosa Masur par Vertlib

 

L’étrange mémoire de Rosa Masur de Vladimir Vertlib

La ville allemande de Gigricht organise un événement pour son anniversaire, à l'intention des étrangers : elle propose 5.000 marks à qui aurait une histoire intéressante à raconter. Une vieille Juive russe, Rosa Masur, se porte candidate. Elle entame le récit de l'été 1941, narrant ce qu'elle faisait alors que les bombes allemandes tombaient sur la ville où elle se trouvait avec ses deux enfants.

Club de lecture : «Avec sa vaillante Rosa Masur de 92 ans, Vladimir Vertlib nous offre une traversée du XX e siècle en URSS sur fond d’antisémitisme en même temps qu’une dénonciation d’un système politique absurde. Cela, en maniant tour à tour épisodes tragiques et comiques. Quel exploit ! »

R VER E

 

 

portes-de-fer-(les)

 

Les portes de fer de Jens Christian Grondahl

A la veille de ses 60 ans, le narrateur raconte les moments de sa vie qui ont été décisifs dans la construction de sa personnalité et de sa sensibilité : sa jeunesse, marquée par le cancer de sa mère, puis son mariage et la naissance de sa fille, Julie, et sa passion éphémère pour la mère d'un de ses élèves. Ce portrait d'un homme avec ses remords évoque le drame bourgeois du désenchantement.

Club de lecture : « En choisissant de mettre en scène son narrateur à trois moments de sa vie,  Grondahl lui donne l’occasion de revenir sur son passé. Démarche qui mène à une  analyse toujours juste, libre et sans préjugés.

Il nous confronte aussi à la question de l’engagement en amour et est une profession de foi dans le pouvoir de la culture. »

R GRO P

 

 

Continuer

Continuer de Laurent Mauvignier

Sybille, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Craignant d'avoir tout raté, elle décide d'empêcher son fils, Samuel, de réaliser les mêmes erreurs. Elle organise alors un voyage de plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan.

Club de lecture : «Un grand roman d’aventure sauvage, et surtout un grand roman sur l’amour maternel.Bouleversant par sa force et sa beauté, il donne  à réfléchir sur le monde dans lequel on vit. A lire ! »

R MAU C

 

 

14-Juillet

14 juillet  d’Eric Vuillard

Retrace les événements du 14 juillet 1789, quand les émeutiers prennent d'assaut la prison de la Bastille pour revendiquer leurs droits.

Club de lecture : «On est porté par l’écriture et les descriptions pointues  de E. Vuillard. Belle idée de rendre un tel hommage historique aux anonymes. »

R VUI Q

 

 

amour-caché-de-Charlotte-Brontë-(L')

L’amour caché de Charlotte Brontë de Jolien Janzing

La relation entre l'auteur de Jane Eyre et le professeur Constantin Heger, qu'elle connut dans un pensionnat de Bruxelles.

Club de lecture : «Ce roman nous fait  découvrir leurs vies, leurs désirs et leurs déconvenues. Il nous aide à mieux cerner le personnage de Jane Eyre. »

R JAN A

 

 

grand-jeu-(Le)

Le grand jeu de Céline Minard

Une femme décide de s'isoler dans un refuge accroché à la paroi d'un massif montagneux. Elle s'impose la solitude, ainsi qu'un entraînement physique et spirituel intense. Elle cherche, dans cette mise à l'épreuve, à savoir comment vivre. Mais sa rencontre inattendue avec un ermite bouleverse ses plans.

Club de lecture : «Très bien écrit et très agréable à lire. »

R MIN G 

 

Alex

 

 

Alex de Pierre Lemaitre

Le commandant Verhoeven enquête sur l'enlèvement et la séquestration d'Alex, 35 ans, et sur la découverte, après l'évasion de la jeune femme, du corps de son tortionnaire, suicidé.

Club de lecture : «Thriller glaçant. Une mécanique diabolique. A lire »  

RP LEM A

 

Degré-zéro-de-l'écriture-(Le).-Nouveaux-essais-critiques

 

 

Documentaire 

 

  

Degré zéro de l’écriture de Roland Barthes

Etude sur le lien entre écrivains et société, et sa transposition dans les oeuvres littéraires, suivie d'autres essais consacrés à La Rochefoucauld, à Chateaubriand, à l’encyclopédie,  à M. Proust, à G. Flaubert, à P. Loti, etc.

Club de lecture «Cet essai nous donne des clés pour aborder les questions de la création littéraire. Il analyse le passage de l’écriture monarchiste à la littérature de l’idéologie bourgeoise. Un essai technique, mais qui se lit facilement.  Génial !»

844 BAR

 

 

 

 

   

 

   

 

   

Archives

Retrouvez tous les Coups de Coeur de :

2014

2015

- 2016

- 2017