Vous êtes ici : Accueil / juin-2015

Les Coups de Coeur

 

	A l'origine notre père obscur

Juin 2015

 

Romans

 

Le garçon qui voulait dormir d’Aharon Appelfeld

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Erwin, 17 ans, est enrôlé par un émissaire de l'Agence juive pour vivre une nouvelle vie dans l'Etat d'Israël naissant. Le pays cherche son indépendance et le jeune pionnier, devenu Aharon, est affecté à des missions militaires. Blessé, il subit opération sur opération.

Club de lecture : « Une belle lecture qui interroge fortement sur nos souvenirs, nos valeurs, nos choix, subis ou non. »

R APP G

 profession du pere.jpg

 

Miniaturiste de Jessie Burton

Amsterdam, 1686. Nella, 18 ans, s'installe dans l'opulente demeure que Johannes, le marchand d'âge mûr qu'elle vient d'épouser, partage avec sa soeur. En cadeau de mariage, il lui offre une maison de poupée reproduisant la leur. Elle entreprend de l’animer grâce à un miniaturiste. Les créations de l'artisan lèvent peu à peu le voile sur les mystères de la maison et de ses occupants.

Club de lecture : «Une remarquable description de la ville d’Amsterdam à la fin du 17ème siècle, fourmillant d’activités et d'intrigues. Un tableau  de l'hypocrisie prédominante chez les religieux et les politiques, obsédés par le pouvoir et l'argent. Tous les ingrédients d’un excellent roman sont associés : des personnages romanesques avec leurs forces et leurs faiblesses.

Un magnifique roman, qu'on ne saurait trop conseiller.»
R BUR M

 la-vie-tres-privee-de-mr-sims.jpg

 

L’Obsession Vinci de Sophie Chauveau

Qui était vraiment Léonard de Vinci ?

On connaît l'inventeur virtuose, le scientifique précurseur. Mais qu'en est-il de l'homme et des ressorts de sa créativité ? Des bas-fonds de Florence à la forteresse de Ludovic Le More, des campagnes guerrières de Borgia à la cour de François Ier, Léonard veut tout connaître, tout essayer, tout explorer.

Sa ville, Florence, le boude. Rome le rejette. Venise se méfie de lui. Pourquoi ? Quelles relations eut-il avec ses pairs, Michel-Ange et Botticelli ?

Club de lecture :  « Sophie Chauveau nous raconte la vie de Léonard de Vinci avec la rigueur et la puissance narrative qui ont fait le succès de La passion Lippi et du Rêve Botticelli. Elle rend ainsi hommage aux artistes qui ont, il y a cinq siècles, conquis leur liberté. Le siècle de Florence s'éteint avec le plus mystérieux d'entre eux. »

R CHA O

 toute la lumière.jpg

 

 

Vernon Subutex de Virginie Despentes

Vernon Subutex, ancien disquaire à la dérive, compte sur Alex Bleach pour l'aider à payer ses factures. Quand celui-ci meurt d'overdose, Vernon est expulsé de son appartement parisien et se fait héberger à droite et à gauche, sans se douter qu'on le recherche pour mettre la main sur la vidéo que lui a laissée la pop star avant de mourir. Prix Anaïs Nin 2015, Prix Landerneau 2015.

Club de lecture : «  D'une écriture intraitable, la romancière livre un récit noir.  La construction est  parfaite, efficace, faisant référence à la culture des séries télé. Il se lit d’une traite. »

R DES V1

 elle-et-lui.gif

 

La fille du Pape de Dario Fo

Fille d'un pape, trois fois mariée au gré des alliances politiques changeantes du clan Borgia, mère d'un enfant illégitime dont le père est retrouvé dans les eaux du Tibre, beauté chantée par ses contemporains, Lucrèce a pendant de longs siècles été considérée comme un personnage sulfureux, et l'incarnation du vice et de la débauche.

Ce roman nous la révèle pour ce qu'elle était véritablement : la victime des agissements des siens, un pion entre les mains de son frère, César, et du plus corrompu des pontifes, son père, Alexandre VI. Une femme cultivée, protectrice des arts et des lettres, sensible et réfléchie, et dont l'humanité a fini par avoir raison des rumeurs les plus folles.

Club de lecture :  «Dans un tourbillon qui nous emporte au coeur de l'Histoire, Dario Fo fait renaître avec talent et finesse la Renaissance, période qui aura autant été marquée par l'épanouissement des arts que par les intrigues les plus scabreuses et les assassinats politiques. »

R FO F

 MARTIN-EDEN.jpg

 

La chute des princes de Robert Goobrick

New York, années 1980,  l'auteur invite son lecteur au bal des vanités, où une bande de jeunes hommes joue la partie de la vie : les fêtes, les drogues, l'alcool, les corps parfaits des deux sexes, les pique-niques luxueux, les Cadillac, le sexe, les suites à Las Vegas, etc. Aller toujours plus vite est la seule règle de ce jeu.

Club de lecture : « Un roman  très bien construit, passionnant, sur la décadence et le résilience : savoir se reconstruire après avoir connu la déchéance... »

R GOO C

 la vie silencieuse.jpg

 

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

A travers un conte, ce guide de développement personnel propose de suivre sur sept jours le cheminement intérieur d'un touriste occidental prenant conseil auprès d'un vieux guérisseur balinais.

Club de lecture : « Ce livre aide à la recherche personnelle par des applications. Un agréable roman sur la connaissance de soi »
R GOU H

 l'île du serment.jpg

 

Les Pissenlits de Yasunari Kawabata

Ineko, la compagne d'Hisano, est internée dans un hôpital psychiatrique car elle souffre d'une étrange maladie mentale, une cécité partielle qui l'empêche parfois de voir certaines parties de son corps ou de celui de son amant. En revenant d'une visite à l'hôpital, Hisano discute avec la mère de la jeune femme sur les causes possibles de son mal. Roman inachevé.

Club de lecture : « Les thèmes du roman sont graves et pourtant la lecture en est fort agréable. Ecriture sobre, lumineuse et poétique. »

R KAW P

 la-maison-au-toit-rouge.jpg

 

L’homme de Kiev de Bernard Malamud

1911, Yakov Bok, réparateur juif et  agnostique quitte son village après le départ de sa femme pour trouver du travail à Kiev. Pour cela, il utilise un patronyme russe et donne toute satisfaction dans son emploi avant que ne se produise le meurtre d’un jeune garçon… La ville a besoin d’un coupable, le piège va se refermer sur lui….

Club de lecture : « Le livre en rappelant le sort des Juifs au début du XXème siècle en Russie nous invite à la compassion pour son héros victime de l’obscurantisme.»

R MAL H

 AzadiCover-book.jpg

 

La trilogie écossaise de Peter May

Ensemble de trois livres policiers, qui se passent dans l’île de Lewis située au nord-ouest de l’Ecosse, dans les Hébrides.

Le héros s’appelle Fin MacLeod, policier au début de la trilogie. Il est appelé sur  l’île de Lewis, dont il est originaire pour enquêter sur le meurtre dont le mode opératoire ressemble à celui sur lequel il enquête à Edimbourg.

Club de lecture : « Dans les trois livres, les crimes à élucider sont seulement des prétextes pour parler de la jeunesse de Fin, quand  tout s’est noué, pour lui et les autres insulaires. L’île de Lewis est un personnage à part entière. On sent la tourbe, le vent, la mer, les tempêtes atlantiques que rien n’arrête et la pluie incessante. Les personnages sont attachants.  L’auteur les aime, même quand ils ne restent pas dans le droit chemin.»

RP MAY T

 check point.jpg

 

L’homme qui avait soif d’Hubert Mingarelli

Japon, 1946. Hisao, tout juste démobilisé après avoir combattu les Américains, souffre d'une soif obsédante qu'il doit étancher à tout instant. Pour sacrifier à cette obsession, il descend du train qui le conduit vers sa promise et y oublie le précieux présent qu'il lui destinait. S'ensuit une quête pour le retrouver, émaillée des souvenirs traumatisants des combats. Prix Landerneau roman 2014.

Club de lecture : « L’homme qui avait soif est un roman tout en délicatesse et plein d’espoir. Une écriture unique»

R MIN H

 lituma.jpg

 

La patience du franc-tireur d’Arturo Pérez-Reverte

Alejandra Varela, spécialiste de l'art urbain, part à la recherche, à travers l'Espagne, de Sniper, un graffeur dont personne n'a jamais vu le visage. Stupéfiantes sur le plan artistique, les performances qu'il organise peuvent se révéler dangereuses. Alejandra découvre petit à petit les véritables intentions de cet artiste radical.

Club de lecture : « Un roman passionnant qui ménage le suspense jusqu’au bout : pourquoi Lex est-elle aussi déterminée dans sa traque de Sniper ? Une découverte du street art avec ses enjeux, ses ambiguïtés, ses excès, ses défis. A lire même si à priori on n’est pas très intéressé par les créations de l’art urbain.»

R PER P

 

Des voix parmi  les ombres de Karel Schoeman

Le narrateur fait des recherches sur la guerre des Boers. Il se rend à Fouriesfontein pour y trouver une tombe… Arrivé sur le lieu, il distingue des silhouettes, il entend des voix venues d’un passé révolu. Il se sert le devoir de les écouter sinon « tout sera perdu irrémédiablement ».

Club de lecture : «Sublime reconstitution du passé enfoui d’Afrique du Sud (1899-1901). Schoeman a l’art de peindre les instants dans leur globalité comme des instantanés qui tiendraient compte de la lumière, des voix, des gestes des personnages… de rendre poreuse la frontière entre réalisme et merveilleux…»
R SCH V

 

Le ravissement des innocents de Taiye Selasi

Fola, d’origine nigériane a sacrifié ses propres études à celles de son mari Kwaku d’origine ghanéenne, devenu chirurgien reconnu à Boston. Ils s’aiment, ont quatre enfants à qui ils donnent la chance de réussir socialement à leur tour…Mais un jour, l’édifice se lézarde, leur fils Kahinde est témoin d’une scène où il apprend que son père a été renvoyé de l’hôpital.

Club de lecture : « Le roman montre comment la vie d’une famille peut très vite basculer ; comment une promesse d’adolescent peut empêcher toute compréhension des événements. Dans un va-et-vient entre le Ghana et les Etats-Unis, procédant par touches, T. Selasi révèle progressivement des parts de vie de ses personnages qui finissent par aboutir à la vérité.»
R SEL R

   

Le théorème du homard ou comment trouver la femme idéale de Graeme Simsion

Le professeur Don Tillman est un génie généticien qui souffre d’incompétences sociales, comme quelqu’un qui aurait le Syndrome d’Asperger. A 39 ans, il ne compte que deux amis et reste incapable d’avoir une relation suivie avec une femme. Il décide donc de mener un projet « Opération Epouse » en fabriquant un questionnaire extrêmement détaillé qui lui permettra d’éliminer toutes les candidates jugées inadéquates. Il rencontre, un peu par hasard, Rosie, aux antipodes de « l’adéquation », en recherche de son père biologique. La vie fantaisiste de cette jeune femme donne des sueurs froides à Don, qui organise sa vie à la minute près.

Club de lecture : « Ecrit comme l’aurait sans doute rédigé quelqu’un qui serait atteint du Syndrome d’Asperger. Rempli d’humour et de tendresse. Un bon roman d’été.»

R SIM T

 les clés retrouvées.jpg

 

 Documentaires :

 

Berezina de Sylvain Tesson

S. Tesson décrit son voyage en side-car de Moscou à Paris, sur les traces de Napoléon, 200 ans, presque jour pour jour, après la retraite de Russie. La débâcle tragique de l'armée française, les tourments des soldats, les étapes du parcours (Smolensk, Minsk, la Berezina, Vilnius, etc.) sont relatés. Prix 2015 de la page 112, prix des Hussards 2015.

Club de lecture : «Berezina est un récit d'aventure hors normes, sans se vouloir historien, Sylvain Tesson évoque  l’aspect  humain de cette retraite de Russie. Un excellent ouvrage pour les russophiles et les aventuriers. »

914.7 TES

 

La chevauchée des steppes de Sylvain Tesson

Sylvain Tesson et Priscilla Telmon ont traversé pendant près de six mois l'Asie centrale à cheval, des Montagnes célestes jusqu'à la mer d'Aral, au travers du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan et de l'Ouzbékistan, renouant ainsi avec la tradition des peuples cavaliers.

Club de lecture : «S. Tesson nous décrit les relations entre le cavalier et son cheval. Très beau et passionnant livre d’aventure.»

915.8

Archives

Retrouvez tous les Coups de Coeur de :

2014

2015

- 2016

- 2017